Mapièce > Journal de bord de MAPIÈCE en confinement #2

Journal de bord de MAPIÈCE en confinement #2

Nos partenaires

Aller au contenu

PORTRAIT DE NOTRE PÂTISSIèRE

HÉLÈNE DU BISCUIT À LA CUIILÈRE

Nous avons eu envie de retrouver (virtuellement) tous nos partenaires, ceux qui écrivent l’histoire de MAPIÈCE à nos côtés. Et c’est aussi une jolie occasion de vous les (re)présenter… En fait, nous n’avons jamais perdu le lien avec eux depuis le début du confinement…

Après vous avoir emmené du côté de l’Italie avec le Chef Lello… aujourd’hui on vous emmène à la rencontre d’Hélène, pâtissière itinérante mêlant authenticité et créativité à la perfection. C’est elle qui réalise nos pauses et surtout régale nos clients avec sa petite touche, nous on adore…

Vous êtes prêts ? C’est parti… !

 

 

MAPIÈCE : Hélène, pour une super pâtissière comme toi, quel est ton premier réflexe pour démarrer ta journée ? 

Hélène : Mon café en mode maxi mug ! Et ensuite ma douche. Sans ça, je ne suis pas réveillée !

Ta journée est plutôt très organisée et rythmée ou plutôt en mode « on verra » ?

Hé bien je dirai que cela dépend des jours. Certains sont très organisés et studieux, d’autres plus… aléatoires je dirai. Je fais tous les jours des choses, mais je ne me mets aucune pression pour remplir mes journées. Je suis triste et frustrée de ne pas pouvoir travailler, je pense aussi à l’après, mais j’essaie de relativiser au maximum. Je suis en bonne santé, mes proches aussi, je ne suis pas à plaindre. C’est important de respecter au mieux les consignes pour vaincre ce virus et épargner le maximum de gens possible. Et puis je crois qu’il est important de digérer ce qui nous arrive, ce n’est pas rien, c’est bien de s’autoriser à prendre un peu de temps, d’y penser. L’oisiveté n’est jamais vaine…

Le confinement, c’est l’occasion pour toi de faire… Des gâteaux encore et toujours. 😉 

Habituellement, j’ai un rythme de travail assez soutenu, je cours beaucoup, je me pose peu et je n’ai plus trop le temps de faire des essais, de tester des recettes, d’en imaginer de nouvelles. Et puis j’ai moins le temps de cuisiner chez moi depuis quelques années, alors là j’avoue que j’en profite et c’est très chouette. 

Je reprends aussi le tricot et c’est sympa. Bon et aussi je range… enfin j’essaie ☺

Qu’est ce qui te manque le plus dans tes journées ? 

Forcément les gens que j’aime, et à Lyon, ce sont mes amis que je ne peux plus voir. Et mon travail énormément aussi, et toutes les personnes extraordinaires avec qui j’ai la chance de travailler.

Ton remède anti-déprime ?

Mes proches, mes échanges quotidiens avec eux et aussi mes chats, j’en suis gaga !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est la première chose que tu feras en sortant ? 

J’irai boire des Spritz avec mes amis et j’irai embrasser ma mère, mon frère et mon beau-frère Bon et je n’ai pas d’extérieur alors j’irai sans doute me rouler dans l’herbe !

Une de tes supers recettes à nous confier ?

Alors je pense qu’on a tous besoin de réconfort, et une recette toute simple mais qui ravie tout le monde: le quatre-quarts!

J’adore ce gâteau, il me rappelle mon enfance. Il est facile à réaliser et est déclinable à l’infini. Ici je vous la propose au cognac parce que j’adore le petit goût à la fois fruité et rustique, mais vous pouvez utiliser d’autres alcool, des agrumes, du chocolat, des morceaux de fruits…etc… Bref amusez-vous !

 

Ingrédients :

 

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 170°C.
  2. Faites fondre le beurre. 
  3. Fouettez les œufs et le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit légèrement mousseux.
  4. Rajoutez la farine et la levure puis ajoutez le beurre fondu, une fois refroidi. Mélangez.
  5. Rajoutez le cognac. Mélangez. 
  6. Beurrez et farinez votre moule (cela peut-être un moule à cake, un moule à manqué, des mini moules… à votre guise).
  7. Enfournez pour +/- 25 min à 170°C. 
  8. Laissez refroidir avant dégustation. Vous pouvez le servir seul, avec une crème anglaise ou chantilly, des fruits frais ou compotés.

 

Petite astuce pour une version végétale: le beurre peut être remplacé par de l’huile, les œufs par de la compote de pomme sans sucre ajouté, et vous enlevez bien sûr la cuillère de crème épaisse ! Régalez-vous !